Vous êtes ici
Accueil > Ouvrage > Francesca Woodman Devenir Un Ange

Francesca Woodman Devenir Un Ange

Couverture d’ouvrage : Francesca Woodman Devenir Un Ange

Présentation de l'éditeur
Éditions Xavier Barral - mai 2016
Devenir un ange

Photographies
Francesca Woodman

Textes
- Introduction d'Agnès Sire, directrice de la Fondation Henri Cartier-Bresson,
- Anna-Karin Palm, écrivain,
- Anna Tellgren, commissaire de l'exposition
- George Woodman

Exposition :
" Francesca Woodman, On being an angel " Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris
10 mai - 24 juillet 2016

Francesca Woodman, Devenir un ange
Cet ouvrage propose une plongée dans l'ensemble de l'oeuvre de cette photographe précoce et intense dont les photographies sont des énigmes visuelles poétiques et étranges qui, malgré la brieveté de sa production, n'a cessé d'influencer la création contemporaine .
" Elle a 22 ans, elle a pleinement conscience du désordre qui l'anime ; elle cherche sa place, presque goulûment, en utilisant quasi exclusivement son corps dans ses images, ainsi je suis toujours à portée de main, explique-t-elle, quand l'urgence de la représentation se manifeste. La décrépitude des intérieurs, les miroirs qui permettent de voir la face cachée des choses, les coins et recoins constituent le cadre de ces performances où un corps évolue, fantomatique et drôle, pour celle qui affirme ainsi des liens plus qu'intimes avec l'appareil photo.
Serait-elle un ange ?
La question la taraude. Elle y revient régulièrement : une créature invisible, en apesanteur, sans problèmes ni avec l'espace, ni avec le langage, c'est peut-être une solution. Ce jeune prodige encore adolescent, libre, pure incarnation du génie de l'ange un peu démoniaque, met en oeuvre d'éphémères actions photographiques, à la limite du visible parfois. "
extrait de l'introduction d'Agnès Sire

Francesca Woodman, née en 1958 à Denver (Colorado), est - comme la qualifie Agnès Sire - " une étoile filante de la photographie ". Ayant grandie dans une famille d'artistes, elle découvre la photographie à l'adolescence et étudie à la Rhode Island School of Design, de laquelle elle obtient une bourse d'étude pour voyager en Italie. Elle y réalise de nombreuses séries, dont celle qui donne son titre à l'ouvrage On Being an Angel, et sa première exposition personnelle. De retour aux États-Unis, elle s'installe à New York, y découvre la photographie de mode tout en continuant ses expérimentations, et produit une série de courts films vidéos.
Elle se suicide en 1981, à l'âge de 22 ans, laissant une production dense de plusieurs centaines de photographies, en majorité noir et blanc.
Son oeuvre explore le corps et sa représentation, à travers le plus souvent des autoportraits. Ses mises en scène dans des lieux qui semblent abandonnés, empreintes de référence à l'histoire de l'art, ne cessent de questionner l'identité.

Biographie de l'auteur
Francesca Woodman, née en 1958 à Denver (Colorado), est - comme la qualifie Agnès Sire - "une étoile filante de la photographie". Ayant grandie dans une famille d'artistes, elle découvre la photographie à l'adolescence et étudie à la Rhode Island School of Design, de laquelle elle obtient une bourse d'étude pour voyager en Italie. Elle y réalise de nombreuses séries, dont celle qui donne son titre à l'ouvrage On Being an Angel, et sa première exposition personnelle. De retour aux Etats-Unis, elle s'installe série de courts films vidéos. Elle se suicide en 1981, à l'âge de 22 ans, laissant une production dense de plusieurs centaines de photographies, en majorité noir et blanc. Son oeuvre explore le corps et sa représentation, à travers le plus souvent des autoportraits. Ses mises en scène dans des lieux qui semblent abandonnés, empreintes de référence à l'histoire de l'art, ne cessent de questionner l'identité.

Parution :
Genres :
Étiquettes :
Haut